Fond photo créé par benzoix - fr.freepik.com

Lors d’une récente interview, un neurologue a rappelé les différents symptômes de la migraine et les traitements existants. Pour ce spécialiste, prendre des triptans est important pour bloquer les douleurs ainsi que les symptômes associés. Néanmoins, un nouveau traitement de fond vient d’arriver sur le marché.

1Un mal touchant de nombreuses personnes

La migraine est un type de céphalée (mal de tête) pouvant durer entre 4 et 72 heures selon sa sévérité. Jérôme Mawet, neurologue au centre d’urgence céphalée de l’hôpital Lariboisière à Paris a évoqué ce mal dans une interview publiée par RTL le 12 septembre 2021. L’intéressé a tout d’abord rappelé que 12 à 15 % de la population souffre de migraines quotidiennement ou fréquemment – soit environ 10 millions de personnes.

Il faut savoir que les hommes sont plus épargnés que les femmes, et ce pour des raisons hormonales. Pour Jérôme Mawet, la migraine est une véritable maladie se caractérisant par la répétition de multiples crises de douleurs intenses, dont l’intensité augmente au moindre effort. Il est aussi question d’une sensibilité accrue au bruit et à la lumière, de nausées et voire même d’une gêne au niveau de certaines odeurs.

2Les migraineux ne sont pas tous égaux

La migraine chronique est la forme la plus sévère de ce type de céphalée. Sa définition est simple, puisque la notion de chronique est relative au fait que l’individu passe davantage de jours à subir les effets de la migraine que de jours sans. Jérôme Mawet a rappelé que les personnes migraineuses ne sont pas toutes égales face à ce mal. Certaines auront peut-être cinq crises par mois et chaque fois, pourront contrôler leur migraine en quelques heures. D’autres peuvent avoir des crises chroniques s’étalant durant deux semaines par mois.

Deux types de traitement sortent du lot. En premier lieu, les anti-inflammatoires et tes triptans peuvent bloquer la douleur et les symptômes associés. Néanmoins, rappelons que le paracétamol n’est pas très efficace et que les médicaments à base de codéine ne sont pas conseillés. Citons également le botox, qui constitue un traitement de fond. Celui-ci a prouvé son efficacité sur la migraine depuis une décennie. Cependant, l’autorisation de mise sur le marché est toute récente puisque celle-ci date de quelques semaines seulement.

Concernant la recherche, des progrès apparaissent assez régulièrement. En 2018 par exemple, nous évoquions des recherches menées par l’Inserm à l’origine d’une découverte donnant l’espoir de booster les traitements contre la migraine. Les scientifiques ont identifié une région du cerveau que l’on nomme « pie-mère », jouant un rôle dans l’apparition des douleurs au niveau des orbites et du front.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici