Facebook Messenger pour les enfants est lancé dans plus de 70 nouveaux pays

Facebook-Messenger-kids-pour-les-enfants

Facebook a annoncé aujourd’hui le lancement dans plus de 70 nouveaux pays de son application Messenger Kids. Le Brésil, l’Inde, le Japon et la Nouvelle-Zélande figurent sur la liste des pays dans lesquels le service de messagerie pour enfants est maintenant accessible. Par ailleurs, Facebook a également dévoilé plusieurs améliorations du fonctionnement de son service.

Depuis son premier lancement aux États-Unis en 2017 et son ouverture au Canada et au Pérou en 2018, le réseau Facebook a mis du temps à étendre Messenger Kids à de nouveaux pays. La société Facebook déclare qu’elle se développe dans de plus en plus de pays puisque les enfants dans le monde entier ont besoin de se former par le biais de l’apprentissage à distance tandis que les établissements scolaires resteront fermés pour cause de pandémie COVID-19.

De même, Facebook adapte la façon avec laquelle le service peut être utilisé par les enfants et leurs parents. En effet, ceux-ci peuvent dorénavant choisir de confier à leurs enfants la gestion de leurs propres demandes d’amis au lieu d’avoir à traiter toutes les demandes en leur nom. Cependant, ils continueront aussi de recevoir des informations sur les amis Messenger de leurs enfants et pourront ignorer les connexions s’ils le préfèrent.

En outre, les groupes évoluent. Bientôt, les parents seront en mesure de permettre à une personne adulte – comme un professeur, un formateur ou un autre adulte – de diriger une conversation dans un groupe où se trouvent leurs enfants. Finalement, les familles pourront aussi décider si elles souhaitent que les noms et les photos de profil de leurs enfants puissent être accessibles pour les amis de leurs amis aux États-Unis, au Canada et en Amérique latine.

Le service de Facebook pour les enfants a suscité la controverse dans le passé. Une erreur de mise en œuvre a permis l’année dernière à des enfants de créer des groupes de discussion avec des gens que leurs parents n’avaient pas agréés. Cette faute a entraîné un retour de bâton de la part du Congrès, les sénateurs poussant Facebook à adopter une approche plus proactive en matière de vie privée et de sécurité.

Messenger Kids sera lancé sur les nouveaux marchés dès aujourd’hui. Parallèlement, la nouvelle fonction de demande d’amis et de groupe sera disponible aux États-Unis à partir d’aujourd’hui, et sera ensuite étendue à l’international.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*